ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  VERITANCE 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  

 

 

Rubriques

BUSH II 2005
LA FOI DE BUSH
ELECTION 2004
ELECTORAT 1
ELECTORAT 2
RENSEIGNEMENT
L'ENVIRONNEMENT
FRAUDE 2004
AFGHANISTAN 1
GUANTANAMO
IRAK EUROPE
MASSACRE EN IRAK
IRAK TORTURES 1
BUSH ET L'ONU
BUSH ET L'ISLAM
BUSH ET L'EUROPE
BUSH FILS A PAPA
BUSH TRICHEUR
BUSH CONSTAT
BUSH CHANTAGE
BEN LADEN NEWS
BUSH BEN LADEN
BUSH BEN LADEN 2
BUSH BEN LADEN 3
BUSH AL-QAÏDA
AL-QAÏDA
ZARQUAOUI NEWS
ZARQAOUI 1
ZARQAOUI 2
ZARQAOUI 3
ZARQAOUI 4
TRUCAGE ELECTION
BUSH KERRY
KERRY
BUSH RELIGION I
BUSH RELIGION II
11 SEPTEMBRE I
11 SEPTEMBRE II
BUSH ISRAËL
BUSH SHARON
IRAK REVOLTE
BUSH IRAK
RECONSTRUCTION
COÛT DE L'IRAK
PILLAGE EN IRAK
PILLAGE IRAK 2
BUSH ONU
BUSH SOLDATS
BUSH BLAIR
BUSH ET LA PEUR
BUSH ELECTION I
BUSH ELECTION 2
FRAUDE ELECTION
FRAUDE ELECTION2
PORTRAIT DE BUSH
BUSH ET LA COKE
LE QI DE BUSH
BUSH MAGOUILLEUR
W AMI DES RICHES
BUSH LOBBIES 1
LES RAPACES
BERNARD KERIK
CONDOLEEZA RICE
RUMSFELD NEWS
RUMSFELD 1
CHENEY LE DIABLE
CHENEY NEWS
CHENEY 1
HALLIBURTON 0
HALLIBURTON 1
HALLIBURTON 2
HALLIBURTON 3
HALLIBURTON 4
HALLIBURTON 5
HALLIBURTON NEWS
CARLYLE NEWS
CARLYLE 1
CARLYLE 2
EXXON MOBIL
SHELL
BP-AMOCCO
CHEVRON TEXACO
ENRON
PAUL WOLFOWICZ
ELLIOTT ABRAMS
JAMES BAKER III
JOHN NEGROPONTE
KARL ROVE
JOHN BOLTON
TOM KOROLOGOS
FONDAMENTALISME
ELECTION 2000
DES HORS LA LOI
C.I.A
SHELL INFOS
CHUTE DU DOLLAR
LE BOUCLIER

 

Liens


INTRUSION AU NIGERIA

26 novembre 2004 
 
Shell nie des tentatives pour se réinstaller en pays Ogoni 
 
Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a nié vendredi toute tentative visant à reprendre ses activités en pays Ogoni, dans le sud du Nigeria, plus de 11 ans après des émeutes sanglantes qui l'avaient forcé à se retirer de cette région riche en pétrole.  
"La compagnie répète qu'après s'être retirée du pays Ogoni en 1993, elle ne reviendra qu'après des consultations avec les parties concernées", a indiqué Shell dans un communiqué parvenu à l'AFP.  
 
Le police a arrêté mercredi dans le sud du Nigeria trois activistes appartenant à un groupe de défense des minorités qui protestaient contre des activités de Shell, notamment ses tentatives présumées de reprendre ses opérations sur leur territoire.  
 
Des centaines de membres du Mouvement pour la Survie du peuple Ogoni (Mosop) avaient manifesté devant le siège de Shell à Port-Harcourt, capitale de l'Etat de Rivers (sud), contre la "déstabilisation, la destruction de l'écosystème et la militarisation du pays Ogoni" dont ils accusent la compagnie.  
 
Shell a nié être à l'origine du déploiement de forces de sécurité en pays Ogoni, affirmant que c'était le devoir du gouvernement et affirmant que les menaces et les actes de vandalisme sur les infrastructures nigérianes de pétrole et de gaz avaient augmenté dans cette région.  
 
"Le récent sabotage de l'oléoduc Trans Niger à Mogbo en pays Ogoni, qui a entraîné la perte de quelque 13.000 barils par jour est un exemple", assure le communiqué.  
 
Le Mosop a été fondé en 1993 pour dénoncer la pollution du delta du Niger par les grandes compagnies pétrolières étrangères, en particulier Shell, qui produit plus d'un tiers de la production nigériane de brut, qui atteint au total 2,5 millions barils/jour.  
 
Le Nigeria est le premier producteur africain et le sixième mondial.  
 
Sources : Lien vers http://www.jeuneafrique.com/gabarits/articleAFP_online.asp?art_cle=AFP55054shellinogos0> 
 
14 novembre 2004 
 
Shell répare les dégâts 
 
Sous la pression de Moujahid Dokubo-Asari, chef des rebelles sécessionnistes et militant écologiste occasionnel, Peter Odili, le gouverneur de l’État de Rivers, a été contraint de mettre en demeure la compagnie RoyalDutchShell de réparer les quelque deux cent cinquante fuites sur les infrastructures pétrolières recensées dans cet État du sud-est du Nigeria. En dépit de quelques colmatages, celles-ci provoquent de très importants dommages à l’environnement et mettent en danger la santé des populations.  
 
La Shell devra tout nettoyer, sous le contrôle d’une commission de vérification mise en place par Bala Mande, le ministre de l’Environnement.  
 
Sources : Lien vers http://www.jeuneafrique.com/gabarits/articleJAI_online.asp?art_cle=LIN14114shellstgdse0>

(c) Adriana EVANGELIZT - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 1.12.2004
- Déjà 8434 visites sur ce site!