ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  VERITANCE 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  

 

 

Rubriques

BUSH II 2005
LA FOI DE BUSH
ELECTION 2004
ELECTORAT 1
ELECTORAT 2
RENSEIGNEMENT
L'ENVIRONNEMENT
FRAUDE 2004
AFGHANISTAN 1
GUANTANAMO
IRAK EUROPE
MASSACRE EN IRAK
IRAK TORTURES 1
BUSH ET L'ONU
BUSH ET L'ISLAM
BUSH ET L'EUROPE
BUSH FILS A PAPA
BUSH TRICHEUR
BUSH CONSTAT
BUSH CHANTAGE
BEN LADEN NEWS
BUSH BEN LADEN
BUSH BEN LADEN 2
BUSH BEN LADEN 3
BUSH AL-QAÏDA
AL-QAÏDA
ZARQUAOUI NEWS
ZARQAOUI 1
ZARQAOUI 2
ZARQAOUI 3
ZARQAOUI 4
TRUCAGE ELECTION
BUSH KERRY
KERRY
BUSH RELIGION I
BUSH RELIGION II
11 SEPTEMBRE I
11 SEPTEMBRE II
BUSH ISRAËL
BUSH SHARON
IRAK REVOLTE
BUSH IRAK
RECONSTRUCTION
COÛT DE L'IRAK
PILLAGE EN IRAK
PILLAGE IRAK 2
BUSH ONU
BUSH SOLDATS
BUSH BLAIR
BUSH ET LA PEUR
BUSH ELECTION I
BUSH ELECTION 2
FRAUDE ELECTION
FRAUDE ELECTION2
PORTRAIT DE BUSH
BUSH ET LA COKE
LE QI DE BUSH
BUSH MAGOUILLEUR
W AMI DES RICHES
BUSH LOBBIES 1
LES RAPACES
BERNARD KERIK
CONDOLEEZA RICE
RUMSFELD NEWS
RUMSFELD 1
CHENEY LE DIABLE
CHENEY NEWS
CHENEY 1
HALLIBURTON 0
HALLIBURTON 1
HALLIBURTON 2
HALLIBURTON 3
HALLIBURTON 4
HALLIBURTON 5
HALLIBURTON NEWS
CARLYLE NEWS
CARLYLE 1
CARLYLE 2
EXXON MOBIL
SHELL
BP-AMOCCO
CHEVRON TEXACO
ENRON
PAUL WOLFOWICZ
ELLIOTT ABRAMS
JAMES BAKER III
JOHN NEGROPONTE
KARL ROVE
JOHN BOLTON
TOM KOROLOGOS
FONDAMENTALISME
ELECTION 2000
DES HORS LA LOI
C.I.A
SHELL INFOS
CHUTE DU DOLLAR
LE BOUCLIER

 

Liens


LE GRAPPIN SUR L'AFRIQUE

6 decembre 2004 
 
Un 3e site pétrolier occupé par des manifestants (ChevronTexaco) 
 
Quelque 300 villageois du delta du Niger, dans le sud du Nigeria, ont pris le contrôle d'une station de pompage de pétrole opérée par le géant américain ChevronTexaco, retenant en otages 32 employés, a indiqué lundi la compagnie.  
Parmi les employés retenus figurent un Américain et un Sud-Africain, selon la même source.  
 
Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell avait annoncé un peu plus tôt dans la journée de lundi que deux de ses plateformes d'extraction étaient contrôlées par des manifestants de la même communauté Kula, qui retenaient 75 employés sur l'un des deux sites, situé également dans le Delta du Niger.  
 
"Environ 300 hommes, femmes et enfants ont occupé notre station de Robert Kiri hier (dimanche) matin", a déclaré un porte-parole de Chevron Nigeria, Deji Haastrup.  
 
"Pour la sécurité de tous, nous avons interrompu la production, qui est d'environ 20.000 barils par jour", a-t-il indiqué.  
 
"Les manifestants ont bloqué la piste d'atterrissage pour hélicoptère et ils empêchent ainsi tout accès", a-t-il précisé.  
 
Shell, de son côté, a annoncé que sur ses deux sites occupés, la production d'une capacité d'environ 70.000 barils de brut par jour a été interrompue.  
 
Les manifestants sur les sites de Shell sont principalement de jeunes hommes, certains armés de machettes.  
 
Selon M. Hasstrup, Chevron Texaco n'a toutefois pas reçu d'informations faisant état de villageois armés sur son site.  
 
Les deux compagnies pétrolières ont indiqué qu'elles avaient demandé aux autorités locales de prendre contact avec les manifestants afin de connaître leurs revendications et de négocier pour mettre fin à ce mouvement.  
 
Sources : Lien vers http://www.jeuneafrique.com/gabarits/articleAFP_online.asp?art_cle=AFP75254unesiocaxet0> 
 
30 novembre 2004 
 
ChevronTexaco: pas de production dans le Delta du Niger avant 2005 
 
Le groupe pétrolier américain ChevronTexaco a indiqué mardi qu'il ne sera pas en mesure de reprendre avant 2005 la production dans la région troublée du Delta du Niger, dans l'Ouest du Nigeria, en raison des problèmes de sécurité et de la nécessité de réparer des équipements endommagés.  
Les violences ethniques survenues en mars 2003 ont obligé ChevronTexaco à évacuer nombre de ses puits et stations de pompages, entraînant une perte de production de 140.000 barils par jour.  
 
Le groupe américain est la troisième compagnie américaine du Nigeria, et en temps normal, peut produire 520 000 barils par jour sur une production nationale de 2,5 millions.  
 
"Nous avons à réparer nos installations endommagées durant les troubles, avant de revenir dans la zone. Ceci ne sera pas achevé avant l'an prochain", a déclaré un porte-parole du groupe à l'AFP.  
 
Le souci de la sécurité du personnel et des installations est aussi un enjeu important que la société doit prendre en compte avant que la production puisse reprendre, a-t-il ajouté.  
 
Le Nigeria est le principal producteur africain et le septième exportateur mondial de pétrole, mais la plupart de ses 130 millions d'habitants vivent avec moins d'un dollar par jour et la violence ethnique et le banditisme sont fréquentes dans les zones de production pétrolières.  
 
Le 20 novembre dernier, dans le delta du Niger, au moins sept personnes ont été tuées et 12 blessées dans des heurts avec l'armée nigériane, sur l'un des sites de production du géant pétrolier anglo-néerlandais Shell, ont indiqué les familles des victimes.  
 
Sources : Lien vers http://www.jeuneafrique.com/gabarits/articleAFP_online.asp?art_cle=AFP25424chevrtnavar0> 
 

(c) Adriana EVANGELIZT - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 8.12.2004
- Déjà 8117 visites sur ce site!